Financement
  1. Crédit immobilier

    Pour financer votre projet immobilier et acquerir votre logement de reve , Elyssimmo-neuf.com a recensé pour vous tous les credits logement disponibles chez les principales banques tunisiennes.

    Vous souhaitez calculer votre mensualité, déterminer le montant de votre prêt ou connaître sa durée? N'hésitez plus, Simuler votre crédit!

    N'oubliez pas de prendre connaissance des frais liés aux au crédit (Hypothèque, Assurance).

  2. Simuler votre crédit
    Elyssimmo-Neuf.com, en partenariat avec les principales banques Tunisiennes, vous offre la possibilité de simuler votre crédit en ligne :
    Elyssimmo-neuf.com offre aussi aux tunisiens résidants en Europe la possibilité de financer leurs crédits :
  3. Financer son projet

    Acheter un bien immobilier, on le sait, reste une des plus grosses, si ce n'est la plus importante, des dépenses de sa vie. Pas question donc de s'engager à la légère, pas plus que de déraper et se retrouver en surendettement. D'où la nécessité de formuler précisément un plan de financement en y intégrant plusieurs paramètres. Sachant que pour un bon équilibre du budget, le remboursement d'un prêt ne doit pas dépasser les 40 % du revenu mensuel du ou des acquéreurs.

    Evaluer ses ressources

    il s'agit des salaires nets, mais aussi des pensions alimentaires ou rentes ou revenus de placement mobilier. Ces pensions ou rentes doivent néanmoins être intégrées avec précaution dans ce schéma d'évaluation dans la mesure où elles ne vont pas perdurer jusqu'à la fin du crédit.

    Chiffrer ses dépenses

    il faut intégrer les frais d'avocat et d'enregistrement, les frais de déménagement et d'installation, les charges de copropriété à venir, la taxe d'habitation. Mais aussi et surtout les frais liés au credit, à savoir les frais d'ouverture et d'instruction du dossier, les frais d'assurances liées au prêt avec notamment l'assurance vie, ainsi que les frais de garantie .

    Calculer sa capacité d'endettement

    les banquiers recommandent de ne pas dépasser les 40 % d'endettement pour garder un « reste à vivre ». Inutile en effet d'être étranglé par des mensualités trop lourdes qui freinent une vie normale. Cependant, des emprunteurs à forts revenus sont susceptibles de pouvoir supporter un taux d'effort un peu plus élevé alors qu'a contrario, des revenus modestes ont intérêt à emprunter à un seuil inférieur à 40 %.

    L'Apport personnel

    En général, les banques demandent qu'au moins 10% de l'opération soit financée par votre apport personnel. En pratique, 20 à 30% d'apport sont particulièrement appréciés. Bien sûr, plus votre apport personnel est important, meilleures seront les conditions consenties par la banque. Pour elle, l'apport personnel est un moyen d'appréciation du risque qu'elle encourt en vous prêtant de l'argent. L'emprunteur qui a un apport personnel important a prouvé sa capacité d'épargne et donc sa capacité à rembourser un emprunt. Il a un "profil" moins risqué et il est normal qu'il bénéficie d'un taux d'intérêt plus faible. Au contraire, si l'emprunteur est depuis longtemps dans le monde du travail, a des revenus réguliers et confortables et n'a pas réussi à se constituer une épargne, on peut soulever des doutes quant à sa future capacité de remboursement.

    Durée du prêt immobilier

    C'est vous qui allez fixer la durée idéale de votre prêt et cela en fonction de vos revenus, du montant de votre projet et de votre capacité de remboursement. Il n'y a pas de durée idéale. La durée d'un prêt immobilier dépend de chaque personne et de chaque projet. Les banques proposent généralement des prêts allant de 7 à 25 ans. Plus votre durée sera longue, plus la mensualité sera légère mais plus le coût de crédit sera augmenté.

    Les garanties

    La banque vous demandera des garanties en contrepartie de la somme prêtée. Les principales garanties sont l'hypothèque de 1er rang, le nantissement, le cautionnement.

    1- L'hypothèque de 1er rang:

    Il s'agit de la garantie le plus souvent exigée. Elle permet à l'organisme financier prêteur, en cas de défaillance de l'emprunteur, de saisir par voie judiciaire le bien immobilier, objet du prêt, de le faire vendre afin de couvrir le solde de l'emprunt restant dû.

    2- Nantissement:

    L'emprunteur donne un bien mobilier ou immobilier en garantie de la dette qu'il contracte. Ce peut-être des valeurs mobilières, un fond commerce, des parts de société, des oeuvres d'art, etc. Il s'agit donc de l'acte par lequel un débiteur remet à son créancier pour garantir sa dette, la possession effective d'un

    3- Les cautions:

    L'établissement prêteur peut accepter que des cautionnaires, personnes physiques ou morales, se portent garants de l'emprunteur. Ces derniers prendront en charge le remboursement de la dette en cas de défaillance de l'emprunteur. La caution s'éteint automatiquement avec le règlement de la dernière échéance du prêt.

    En plus de ses garanties d'usage, les banques exigent :

    - La souscription en sa faveur d'une assurance vie et d'une assurance incendie du logement.
    - La domiciliation de vos revenus à ces guichets.

  4. Les frais liés au crédit
    Généralement le taux d'intérêt des prêts immobiliers est déterminé en fonction de la durée du prêt et de la quotité de financement. Plus la durée de remboursement est longue plus le taux est élevé car la banque prend plus de risques. Il est important de prendre le temps de comparer et de démarcher plusieurs établissements pour trouver le crédit immobilier qui vous correspond.
 

Simuler VOTRE CRÉDIT

special